Duo avec Fanny Vicens

   

photo duo Fanny2

 
 
« Un instrument de musique est en soi un morceau de langage musical. Le compositeur ne peut contribuer à l’évolution des instruments de musique qu’en les utilisant et en essayant de comprendre, souvent après coup, la nature complexe de cette évolution, qui reflète des données sociales, technologiques et économiques, et pas seulement musicales et acoustiques. […]C’est peut-être pour cela que je n’ai pas une seule fois cherché à altérer le « patrimoine génétique » des instruments ni à les utiliser « contre nature » ».Luciano Berio

 

Accordéon et contrebasse : deux instruments et outils musicaux à la source du son et de sa matière.

La pâte sonore induite par ce mélange des harmoniques au grain du son, mêlant le terrien du grave et l’aérien des partiels aigues. De la richesse spectrale de ce duo découle une amplitude sonore rare et atypique.

Le cycle de concerts proposé s’attache à définir et explorer cette amplitude, tout en créant des parallèles avec les œuvres « anciennes » : Dowland, Marais, Purcell, Bach… dans une écoute esthétique et une recherche de l’impression au sens pictural du terme : la couleur à l’image de Salvatore Sciarrino (Esplorazione del Bianco, Vagabonde Blue) ou Rebecca Saunders (Blue and Gray) mais tout autant chez Schubert (Die Böse Farbe).

Les programmes de ce cycle sont basés sur des concerts-portraits de compositeurs contemporains, à chaque fois mis en regard avec un répertoire plus ancien. Il s’agit là de montrer la vision, la conception qu’un compositeur peut avoir de ces deux instruments respectifs, et quel lien unit l’écriture pour contrebasse à l’écriture pour accordéon, tant dans le timbre propre à chacun que dans le rapport au corps de l’interprète.

Présenter au public des œuvres « phares » et néanmoins peu jouées du répertoire contemporain est ici l’enjeu, les mettre en regard avec un répertoire baroque, renaissance ou classique de nouvelles transcriptions en duo, enfin pour certains programmes une commande est passée à un jeune compositeur, spécifiquement pour le programme conçu.

Que cherche un compositeur, aujourd’hui, en écrivant pour cet effectif atypique?